Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Allemand > La certification en allemand

La certification en allemand

1. Le cadre européen de référence pour l’enseignement des langues (CECRL).

Ce cadre a défini six niveaux dans l’apprentissage des langues :A1 ,A2,B1 ,B2 ,C1 et C2.Les nouveaux programmes des langues en milieu scolaire s’appuient sur ce cadre pour définir le niveau à atteindre par les élèves pour chaque classe :

• le niveau A1 en fin de primaire
• le niveau A2 en fin de 5° LV1 et en fin de 3° LV2
• le niveau B1 en fin de 3° en LV1 et en fin de 2° en LV2
• le niveau B2 en fin de classe de terminale

Afin de valider le niveau atteint par les élèves , une certification du niveau de langue se met en place progressivement : niveau A2 pour les élèves de 3° dans le cadre du DNB (Diplôme National du Brevet), niveau B1 en 2nde dans le cadre de la Certification.
2. La validation du niveau A2 pour le DNB

Pour obtenir le brevet , il faut avoir validé le niveau A2 dans une des langues apprises au collège. Les élèves peuvent choisir de valider leur LV1 ou leur LV2. Le niveau A2 est confirmé par le professeur de 3ème à partir d’évaluations régulières des cinq activités langagières (compréhension orale et écrite, expression écrite, expression écrite, expression orale dialoguée , expression orale en continu , réalisées dans le cadre du contrôle continu.

3. La certification B1
Les élèves de 3 ème , proposés par leur professeur au vu de leurs résultats, peuvent passer la certification au niveau B1 dès la 3°.Si leur niveau est suffisant dans les cinq activités langagières testées, ils valident le niveau B1.Si leur niveau n’est pas suffisant, ils peuvent obtenir une validation de niveau A2 ou une attestation partielle de niveau B1.
L’entraînement aux épreuves de la certification se fait dans le cadre de la classe, mais les épreuves finales sont totalement indépendantes .

Il s’agit d’une évaluation certificative gratuite qui permet d’obtenir pour l’allemand un diplôme délivré conjointement par le Ministère de l’Education Nationale et la Conférence Permanente des Ministres Allemands de L’Education (KMK).

Le quota d’élèves germanistes autorisés à s’inscrire est cependant limité à une quinzaine d’élèves par établissement. Les candidatures ont été retenues en fonction du niveau des élèves et de leur motivation personnelle.

La préparation avait commencé par le séjour à Bingen au mois d’octobre chez les correspondants allemands pour se familiariser avec la langue, dans un bain linguistique très profitable .Puis en classe, chaque compétence a fait l’objet, depuis le mois de janvier, d’un entraînement spécifique.
Les élèves ont également bénéficié de deux heures supplémentaires avant les épreuves orales pour être coachés par leur professeur.

Passage des épreuves écrites au sein de l’établissement dans des conditions d’examen.
Le vendredi 26 mars 2010, les candidats germanistes ont pris place dans la salle d’allemand salle 509 pour passer les trois épreuves écrites de la certification allemande pendant trois heures.

Comme pour tout autre examen , les élèves étaient placés un par table et devaient présenter pièce d’identité et convocation.
L’horaire et l’ordre des épreuves (compréhension écrite , compréhension orale et expression écrite ) devaient être scrupuleusement respectés, ainsi que le secret des sujets.
Les supports d’épreuves, livrés sous scellés par le SIEC 5Service Interacadémique des Examens et des Concours ) quelques jours auparavant, ont été ouverts devant les élèves au début des épreuves. Les élèves ont montré un grand sérieux et une grande concentration durant ces épreuves. Il en fallait car les sujets étaient très copieux .Chaque épreuve de compréhension orale et écrite contenait une dizaine de pages à lire et à analyser.
A la fin des épreuves , les élèves étaient épuisés ! Mais ils ont tenu bon .

Le mardi 30 mars 2010, l’épreuve orale tant redoutée a eu lieu. Deux professeurs d’allemand ont reçu individuellement les candidats ( l’un évaluait et l’autre s’entretenait avec l’élève ).Dans un premier temps , le candidat s’est présenté en allemand ,puis il a répondu spontanément aux différentes questions posées par l’examinateur ( sur des thèmes comme la famille , les loisirs , l’école , les vacances …..).
Ensuite, il a présenté son exposé sur le thème qu’il avait choisi et qu’il avait préparé chez lui. (Le séjour de 3 mois en Allemagne en 4ème pour certains, le sport, la musique, le cinéma pour d’autre.)
La durée de l’examen oral était de quinze minutes.

Les élèves ont ressenti beaucoup d’appréhension avant d’affronter le jury mais tous ont réussi à surmonter leur trac bien légitime :c’était pour eux la première fois qu’ils vivaient ce genre d’émotion et sûrement pas la dernière !
Tous ont trouvé que c’était une expérience certes éprouvante mais très enrichissante ! Ils attendent maintenant les résultats définitifs avec impatience .


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Descartes (académie de Versailles)
Directeur de publication : M CREPIN Gilbert